Groupe Gallimard
 
  Accueil > Actualités > Prix Littéraires
Prix Littéraires
La sélection des Pépites 2017
25/10/2017
 
Vingt titres ont été choisis pour les récompenses décernées au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Des jurys d’enfants voteront pour les lauréats, dévoilés le 29 novembre, tandis qu’un "Bal des Pépites" est prévu le 3 décembre.
 

 

 

Vingt titres – sur un total de 74 - ont été choisis pour composer la sélection des Pépites 2017, les célèbres récompenses du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, qui se déroulera cette année du 29 novembre au 2 décembre. Ils s’inscrivent dans trois catégories : romans, livres illustrés (comprenant aussi bien les albums, les livres-audio que les documentaires) et bandes dessinées, tout âge confondu.
 
 


En partenariat avec France Télévision, un jury d’enfants de 8 à 12 ans votera, en délibérant avec l’aide du jury professionnel, pour décerner les prix dans les trois catégories, tandis que le jury professionnel choisira la "Pépite d’or". D’ores et déjà 217 jeunes ont candidaté auprès de France Télévisions et trois jurys (un par catégorie) de neuf enfants seront composés. Ils se réuniront le 29 novembre et les lauréats seront dévoilés en ouverture du salon le mercredi 29 novembre à 17 h 30.
 
 
 

Sur le Salon lui-même, une salle sera réservée aux lectures des ouvrages sélectionnés tandis qu’un "Bal des pépites" sera organisé le dimanche 3 décembre, proposant lectures et musique autour des livres.
 
 
 
 
 
 
 

Parmi la catégorie "Romans" : 
 

 

Les Saisons de Peter Pan, de Christophe Mauri, illustré par Gwendal Le Bec, (Gallimard Jeunesse)

 

 

 

 

 

 
Parmi la catégorie "Livres illustrés" : 
 

 

 

 

Cabanes, d’Aurélien Débat (Les Grandes personnes)

 

 

Colorama, de Cruschiform (Gallimard Jeunesse Giboulées)

 

 

 

 
Commentant la sélection, "un bon cru", Sylvie Vassallo, directrice du Slpj 93, explique : "Les frontières sont de plus en plus poreuses entre les genres. Du côté des albums, on constate un retour à l’histoire illustrée, avec un texte conséquent. Parallèlement, les romans ne sont plus uniquement dans le réalisme ou l’imaginaire mais jouent avec le rêve, la poésie, le passage d’un monde à l’autre, et sont porteurs d’un questionnement".

 

 

 

 

Source : Livres Hebdo