Groupe Gallimard
 
  Accueil > Actualités > Prix Littéraires
Prix Littéraires
Prix 2017 de la page 112
03/04/2017
Sanglier, un premier roman (José Corti), a été couronné le 29 mars par le prix de la page 112, décerné pour la cinquième fois à un roman remarquable de la rentrée janvier-février.

                                               

 

Le 5e prix de la page 112 a été attribué à Dominique Rameau, primo-romancier de 70 ans, pour Sanglier, paru le 3 janvier chez José Corti. Le prix, créé par Claire Debru et nommé en hommage à une réplique de Woody Allen dans Hannah et ses sœurs, lui a été remis le 29 mars au restaurant Roger la grenouille, à Paris, en présence de l’ensemble du jury, dont le juré mystère, le linguiste Bernard Cerquiglini, amené par Marcel Bénabou. Outre sa page 112 encadrée, il a reçu un chèque de 1200 euros et un magnum de Bourgogne, offerts par le groupe Charlois, mécène du prix pour la seconde année.

Le livre met en scène Sybille, qui débarque dans le Morvan, seule et désemparée, dans une maison qu’on lui a prêté. Elle va multiplier les explorations et les expériences, découvrir la nature, les vaches, les lézards, les sons bizarres, une vieille dame farouche et rieuse, une adolescente étrange et attirante… et tout un monde qui lui était inconnu. "Un roman, dont la charge d’émotion sensuelle et de trouble exquis sur fond de présence filigranée de l’Enigme qu’est toujours un peu la réalité du monde sensible, en fait un livre initiatique –ou une invite à retrouver l’innocence de vivre" a écrit le critique Richard Blin dans Le matricule des anges, confirmant ainsi qu’il obéit à la règle du prix: "un roman dont la tension stylistique et romanesque est remarquable de la première à la dernière page".

Dominique Rameau succède à Julia Kerninon, lauréate 2016 avec Le dernier amour d’Attila Kiss (Le Rouergue, "La Brune").

Le livre a remporté le prix par 6 voix contre 5 à Un peu tard dans la saison de Jérôme Leroy (La Table Ronde). Neuf autres titres composaient la sélection: Des âmes simples de Pierre Adrian (Les Equateurs); La vie magnifique de Frank Dragon de Stéphane Arfi (Grasset); Face au Styx de Dimitri Bortnikov (Rivages); Autoportrait: remake de Gaspard Delanoë (Plein Jour); Les souhaits ridicules de Pauline Klein (Allia); Terreur de Yann Moix (Grasset); N’être personne de Gaëlle Obiégly (Verticales); Sauf riverains d’Emmanuel Pagano (POL) et Le livre de la faim et de la soif de Camille de Toledo (Gallimard).

 

Source : Livres Hebdo